Présentation

Historique

La recherche en STIC est un secteur stratégique et concurrentiel sur le plan international, d’un point de vue économique et sociétal. C’est dans ce contexte que les acteurs « académiques » du plateau de Saclay se sont organisés à partir de 2007, pour développer ensemble un projet commun de recherche en STIC : Digiteo.

En savoir plus
Digiteo une ambition partagée : créer le premier réseau de recherche français en STIC
close

En 2000, la nécessité de coordonner les différents projets de recherche des établissements présents sur le plateau de Saclay voit le jour, notamment lors du travail sur le contrat de plan Etat-Région.

Plus tard, toujours dans cette idée de favoriser les synergies, le projet de Pôle Commun de Recherche en Informatique (PCRI) réunissant des laboratoires d’Inria, du CNRS et de l’École Polytechnique (LIX) et de l’Université Paris-Sud (LRI) est lancé.

En 2004, six établissements, le CEA, le CNRS, l’École Polytechnique, Supélec, Inria et l’Université Paris-Sud se regroupent pour matérialiser la volonté de construire sur à Saclay le premier « parc de recherche » français en STIC : ce sera Digiteo Labs.

En 2006, les membres fondateurs proposent la création d’un Réseau Thématique de Recherche Avancée (RTRA) appelé Digiteo. Il sera sélectionné, par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

L’Ecole Centrale de Paris, l’ENS de Cachan et l’Université de Versailles-Saint-Quentin puis dans un second temps l’Institut Télécom et plus récemment l’ENSTA-ParisTech et Mines-ParisTech rejoignent Digiteo en tant que partenaires associés.

C’est la Fondation de Coopération Scientifique porteuse du projet d’Université Paris-Saclay, qui donne la structure juridique et administrative de Digiteo.

Missions et objectifs

Digiteo compte 12 membres fondateurs et associés (CEA, CNRS, Ecole Centrale Paris, Ecole Polytechnique, ENS Cachan, ENSTA ParisTech, Institut Mines-Telecom, Inria, Mines ParisTech, Supélec, Université Paris-Sud, Université de Versailles-St- Quentin).

En savoir plus
Le réseau a pour objectifs :
close
  • de faire du plateau de Saclay un lieu de référence international en STIC, à la fois par la qualité scientifique et l’impact économique généré.
  • de favoriser la mutualisation des compétences des établissements membres dans des projets collaboratifs ambitieux.

L’un de ses moyens d’action consiste donc à susciter et à financer des initiatives communes de recherche : projets de recherche, chaires, programme « invités ».

Pour promouvoir et stimuler le transfert des activités d’innovation vers les entreprises, Digiteo propose aux équipes de recherche d’accompagner la maturation des projets technologiques pour aboutir à une réelle valorisation : transfert industriel ou création de start-up.

Chiffres clés

23 laboratoires
2600 scientifiques (dont plus de 1000 doctorants)
Plus de 300 post-doctorants
200 projets acceptés dans des appels à projets nationaux et internationaux
Près de 3500 publications par an
9 chaires en cours
43 scientifiques invités
100 brevets et logiciels déposés par an
24 entreprises créées dans les quatre dernières années

En savoir plus
close

23 laboratoires
2600 scientifiques (dont plus de 1000 doctorants)
Plus de 300 post-doctorants
200 projets acceptés dans des appels à projets nationaux et internationaux
Près de 3500 publications par an
9 chaires en cours
43 scientifiques invités
100 brevets et logiciels déposés par an
24 entreprises créées dans les quatre dernières années

Fonctionnement

L’équipe de Digiteo

L’équipe permanente du réseau se compose de 6 personnes.Maurice Robin en est le directeur.

En savoir plus
close

Direction

Maurice Robin - Directeur
direction[@]digiteo.fr

Catherine Moreau - Assistante
01 69 33 21 62 - catherine.moreau[@]digiteo.fr

Lydie Fontaine - Assistante administrative
01 69 33 21 76 - lydie.fontaine[@]digiteo.fr

Communication

Hélène Kérec - Responsable de la communication
01 69 33 21 67 - helene.kerec[@]digiteo.fr

Conseil d’administration de la FCS Campus Paris-Saclay

Le conseil d’administration vise au bon fonctionnement du réseau, prend les décisions concernant l’adhésion de nouveaux membres et vote le budget. C’est à lui que sont rapportées les activités. Au sein de cette instance, les membres font le point sur les activités, aussi bien au niveau prévisionnel, qu’a posteriori, lorsque les comptes sont revus et analysés. Il a été présidé par Dominique Vernay depuis le 19 avril 2011 jusqu’en mars 2015.

En savoir plus
Conseil d’administration
close

Conseil scientifique

Le conseil scientifique de Digiteo est composé de personnalités reconnues par la communauté scientifique internationale.
Le conseil scientifique de Digiteo a pour mission d’émettre un avis sur les orientations scientifiques de Digiteo.

En savoir plus
Conseil scientifique
close

Dr Jan Karel LENSTRA, PRESIDENT OF THE COUNCIL, Centrum voor Wiskunde en Informatica
Dr François BOURDONCLE, co-founder and Chief Technical Officer, Exalead
Dr Oussama KHATIB, Professor of Computer Science, Stanford University
Dr Petros KOUMOUTSAKOS, Professor of Computational Science, ETH Zurich
Dr Marta KWIATKOWSKA, Fellow of Trinity College, Oxford University Computing Laboratory
Dr Muriel MEDARD, Professor in the Department of Electrical Engineering and Research Laboratory of Electronics, Massachusetts Institute of Technology
Dr Tom RODDEN, Professor of Computing, University of Nottingham
Dr Frédérique SEGOND, Research and Development Manager, Viseo Group
Dr Perdita STEVENS, Reader in Software Engineering, University of Edinburgh

Comité de pilotage

Présidé par Maurice Robin, le directeur de Digiteo, le comité de pilotage constitue l’exécutif du réseau. Il s’assure que les orientations décidées par le conseil d’administration sont appliquées. Il assume la responsabilité du choix des opérations communes, en s’appuyant sur des instances dédiées, à savoir le comité de valorisation et le comité des programmes.

En savoir plus
Comité de pilotage
close

Liste des membres du comité de pilotage par établissement

Maurice ROBIN, Directeur de Digiteo, président du comité de pilotage

CEA
Karine GOSSE, Directrice du CEA-LIST
Jean-Noël PATILLON, Adjoint au Directeur, chargé de la Stratégie et Prospective

CNRS
Mokrane BOUZEGHOUB, Directeur scientifique adjoint de l’INS2I
François YVON, Directeur du LIMSI

Centrale Supélec
Silviu NICULESCU, Directeur du Laboratoire des signaux et systèmes
Yolaine BOURDA, Chef du Département Informatique

Ecole Polytechnique
Olivier BOURNEZ, Directeur du laboratoire d’Informatique
Benjamin WERNER, Président du département d’Informatique

ENS Cachan
Laurent FRIBOURG, Directeur de l’Institut Farman
Pascal LARZABAL

ENSTA ParisTech
Bruno MONSUEZ

Inria
Nozha BOUJEMAA, Directrice du Centre Inria Saclay - Île-de-France
Isabelle RYL, Directrice du Centre Inria Paris-Rocquencourt

Institut Mines-Télécom
Patrick DUVAUT, Directeur de la recherche, Telecom-Paristech
Walid BENAMEUR, Directeur de SAMOVAR, Télécom-SudParis

Université Paris-Sud
Yannis MANOUSSAKIS, Directeur du LRI
Alain DENISE, Professeur UPSUD

Université de Versailles Saint-Quentin
Alain BUI, Vice-Président chargé du Numérique,
Fethi Ben Ouezdou, Directeur adjoint du LISV

Comité des programmes

Le comité des programmes est en charge de l’animation et de la coordination des programmes et des projets scientifiques de Digiteo. Le comité des programmes travaille en partenariat avec le comité de pilotage et le comité de valorisation.

En savoir plus
Comité des programmes
close

Claude MARCHÉ, Président du Comité
Catherine DAL BALCON, Digiteo
Maurice ROBIN, Digiteo
Jean-Noel PATILLON, CEA LIST
Pierre CALMON, CEA LIST
Yves LHUILLIER, CEA LIST
Olivier GAL, CEA LIST
Anne VILNAT, LIMSI
Yacine BELLIK , LIMSI
Abdel LISSER, LRI
Daniel AUGOT, LIX-Inria
Christine PAULIN, LRI
Mireille REGNIER, LIX-InriaSaclay
Isabelle HERLIN, Inria Rocquencourt
Luc MARANGET, Inria²
Roger REYNAUD,IEF-AXIS
Alain MERIGOT, IEF
Yvan BONNASSIEUX, LPICM
Emmanuel VAZQUEZ, Supélec
Laurent LE BRUSQUET, Supélec
Antoine CHAILLET, L2S
Pierre DUHAMEL, L2S
Stefan HAAR , ENS Cachan
Florian DE VUYST, ENS Cachan
Marc AIGUIER, ECP
Nikos PARAGIOS, ECP
Jean-Michel FOURNEAU, UVSQ
Samir TOHME, UVSQ
Yves GRENIER, Institut Télécom
Djamal ZEGHLACHE, Institut Télécom
Philippe MARTIN, Ecole des Mines
Brigitte D’ANDREA-NOVEL, Ecole des Mines
Bruno MONSUEZ, ENSTA
David FILLIAT, ENSTA

Comité de valorisation

Pour favoriser et dynamiser le transfert d’innovation entre Digiteo et les entreprises, un Comité de Valorisation a été mis en place, et plusieurs actions ont déjà été lancées, afin de :développer des synergies et Assurer une meilleure visibilité et efficacité à l’innovation technologique.

En savoir plus
Comité de valorisation
close

Les membres du comité de valorisation sont :

Françoise FABRE, Présidente du comité, CEA-Direction de la Recherche Technologique, Direction de la Valorisation
Maike GILLIOT, Inria Saclay - Île-de-France
Jeanne-Marie DUTRAIN, CNRS
Bich-Liên DOAN, Supélec
Sylvie TONDA-GOLDSTEIN, Ecole Polytechnique
Sylvie PAUL, Ecole Centrale Paris
Christian HAMON, ENS Cachan
Grégory PEIGNON, Université Paris-Sud
Virginia BRANCO, Université Versailles Saint-Quentin
Michel MAUNY, ENSTA
Nunzio SANTORO, Télécom SudParis

Membres fondateurs

CEA

Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives est un organisme de recherche créé en 1945 qui réunit 16 000 personnes. Acteur majeur de la recherche, du développement et de l’innovation, il intervient dans quatre grands domaines : les énergies bas carbone (nucléaire et renouvelables), les technologies pour l’information et les technologies pour la santé, les Très grandes infrastructures de recherche (TGIR), la défense et la sécurité globale.

En savoir plus
Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives
close

Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme de recherche créé en 1945 qui réunit 16 000 personnes. Acteur majeur de la recherche, du développement et de l’innovation, il intervient dans quatre grands domaines : les énergies bas carbone (nucléaire et renouvelables), les technologies pour l’information et les technologies pour la santé, les Très grandes infrastructures de recherche (TGIR), la défense et la sécurité globale. Il s’appuie sur une recherche fondamentale d’excellence et assure un rôle de soutien à l’industrie. Pleinement inséré dans l’espace européen de la recherche, il exerce une présence croissante au niveau international.

Le centre CEA Alternatives de Saclay est l’un des dix centres du CEA. Pluridisciplinaire, il réunit 5000 personnes qui travaillent dans des domaines aussi variés que les énergies bas carbone, le climat et l’environnement, les sciences de la matière, la biologie et la santé, les systèmes numériques intelligents, la technico-économie.

CNRS

Le Centre national de la recherche scientifique est un organisme public de recherche (Etablissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche). Il produit du savoir et met ce savoir au service de la société.
Sa gouvernance est assurée par Alain Fuchs, président du CNRS, assisté de deux directeurs généraux délégués, Joël Bertrand à la science et Xavier Inglebert aux ressources.

En savoir plus
Centre National de la Recherche Scientifique
close

Le Centre national de la recherche scientifique est un organisme public de recherche (Etablissement Public à caractère Scientifique et Technologique, placé sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche). Il produit du savoir et met ce savoir au service de la société.
Sa gouvernance est assurée par Alain Fuchs, président du CNRS, assisté de deux directeurs généraux délégués, Philippe Baptiste à la science et Xavier Inglebert aux ressources.

Avec plus de 34 000 personnes (dont 25 505 statutaires - 11 415 chercheurs et 14 090 ingénieurs, techniciens et administratifs), un budget pour 2013 de 3,415 milliards d’euros dont 802 millions d’euros de ressources propres, une implantation sur l’ensemble du territoire national, le CNRS exerce son activité dans tous les champs de la connaissance, en s’appuyant sur plus de 1100 unités de recherche et de service.
Des chercheurs éminents ont travaillé, à un moment ou à un autre de leur carrière, dans des laboratoires du CNRS. Avec 19 lauréats du prix Nobel et 12 de la Médaille Fields (pour 2014), le CNRS a une longue tradition d’excellence.
www.dr4.cnrs.fr

École Polytechnique

Largement internationalisée, l’École Polytechnique associe recherche, enseignement et innovation au meilleur niveau scientifique et technologique.
Sa formation promeut une culture d’excellence à dominante scientifique, ouverte dans une forte tradition humaniste. A travers ses trois cycles – ingénieur, master et doctorat – l’École Polytechnique forme des femmes et des hommes responsables, capables de mener des activités complexes et innovantes, pour répondre aux défis de la société du XXI° siècle.

En savoir plus
close

Largement internationalisée, l’École Polytechnique associe recherche, enseignement et innovation au meilleur niveau scientifique et technologique.
Sa formation promeut une culture d’excellence à dominante scientifique, ouverte dans une forte tradition humaniste. A travers ses trois cycles – ingénieur, master et doctorat – l’École Polytechnique forme des femmes et des hommes responsables, capables de mener des activités complexes et innovantes, pour répondre aux défis de la société du XXIème siècle.
Avec ses 22 laboratoires, le centre de recherche de l’École Polytechnique travaille aux frontières de la connaissance, sur les grands enjeux interdisciplinaires scientifiques, technologiques et sociétaux. L’innovation et la valorisation technologique sont étroitement liées tant aux activités de recherche que de formation. Les relations avec les entreprises connaissent une forte intensification tant au niveau des contrats de recherche, que des partenariats de moyen terme (15 chaires d’entreprise) ou de long terme avec la constitution d’équipes de recherche communes, telles qu’avec Total.

L’École Polytechnique, membre de ParisTech, est aussi l’un des moteurs du projet du campus de Paris-Saclay, qu’elle porte avec 22 autres partenaires académiques et scientifiques.
www.polytechnique.fr/

Inria

Inria est un Établissement Public de Recherche à caractère Scientifique et Technologique (EPST) placé sous la double tutelle du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et du ministère du redressement productif. À l’interface des sciences informatiques et des mathématiques, les 3400 chercheurs d’Inria inventent les technologies numériques de demain. Issus des plus grandes universités internationales, ils croisent avec créativité recherche fondamentale et recherche appliquée.

En savoir plus
Institut national de recherche en informatique et en automatique
close

Inria (Institut national de recherche en informatique et en automatique) est un Établissement Public de recherche à caractère Scientifique et Technologique (EPST) placé sous la double tutelle du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et du Ministère du Redressement Productif. À l’interface des sciences informatiques et des mathématiques, les 3400 chercheurs d’Inria inventent les technologies numériques de demain. Issus des plus grandes universités internationales, ils croisent avec créativité recherche fondamentale et recherche appliquée. Ils collaborent avec les acteurs de la recherche publique et privée en France et à l’étranger et transfèrent le fruit de leurs travaux vers les entreprises innovantes. Les chercheurs des équipes Inria ont publié plus de 4800 articles en 2010. Ils sont à l’origine de plus de 270 brevets actifs et de 105 start-up.

Le centre Inria Saclay – Île-de-France collabore activement dans la recherche et le développement de technologies sur le plateau de Saclay avec ses 28 équipes, en majorité communes avec d’autres partenaires, et le laboratoire commun avec Microsoft Research. Ses recherches s’orientent prioritairement vers la sécurité et la fiabilité des logiciels, le calcul haute-performance et les connaissances distribuées sur le web, ainsi que la modélisation, la simulation et l’optimisation de systèmes dynamiques complexes.
www.inria.fr/

CentraleSupélec

En savoir plus
close

L’École Centrale Paris et Supélec coopèrent de longue date. Leur collaboration, initialement limitée au concours commun, s’est progressivement étendue au cours des années pour couvrir aujourd’hui de nombreux domaines d’enseignement ou de recherche.

Université Paris-Sud

Classée 2 nde université française, 7ème européenne et 39ème mondiale selon le classement mondial de Shanghai 2013, l’Université Paris-Sud est un acteur majeur de la création de l’Université Paris-Saclay. Pluridisciplinaire, à forte dominante scientifique et de santé, l’excellence de sa recherche est marquée par de nombreux prix internationaux, notamment dans le domaine des mathématiques (quatre médailles Fields entre 1994 et 2010) et de la physique (trois prix Nobel dont le dernier en 2007).

En savoir plus
close

Classée 2 nde université française, 7ème européenne et 39ème mondiale selon le classement mondial de Shanghai 2013, l’Université Paris-Sud est un acteur majeur de la création de l’Université Paris-Saclay. Pluridisciplinaire, à forte dominante scientifique et de santé, l’excellence de sa recherche est marquée par de nombreux prix internationaux, notamment dans le domaine des mathématiques (quatre médailles Fields entre 1994 et 2010) et de la physique (trois prix Nobel dont le dernier en 2007).

L’Université Paris-Sud regroupe 5 Facultés ou UFR - Unités de Formation et de Recherche -, 3 Instituts Universitaires de Technologie (IUT) et une école d’ingénieurs répartis sur 5 sites géographiques : Orsay, Sceaux, Châtenay-Malabry, Kremlin-Bicêtre et Cachan et de 109 laboratoires reconnus internationalement.Elle accueille 27 300 étudiants dont 2 600 doctorants et réunit 2 400 enseignants-chercheurs et chercheurs, 2 700 personnels ingénieurs, techniques et administratifs au sein du plus grand campus de France intégré dans un cadre environnemental exceptionnel.

Membres associés

ENSTA ParisTech

École Nationale Supérieure des Techniques Avancées ParisTech est une grande école qui forme des ingénieurs capables d’assurer la conception, la réalisation et la direction de projets complexes dans un environnement économique international. Elle propose une formation complète d’ingénieur, fondée sur une solide base d’enseignements scientifiques et une large palette de filières d’approfondissement en 3ème année, complétée par des enseignements de langues, de culture générale, de droit et d’économie.

En savoir plus
École Nationale Supérieure des Techniques Avancées ParisTech
close

L’École Nationale Supérieure des Techniques Avancées ParisTech est une grande école qui forme des ingénieurs capables d’assurer la conception, la réalisation et la direction de projets complexes dans un environnement économique international. Elle propose une formation complète d’ingénieur, fondée sur une solide base d’enseignements scientifiques et une large palette de filières d’approfondissement en 3ème année, complétée par des enseignements de langues, de culture générale, de droit et d’économie. L’ENSTA ParisTech est un établissement public d’enseignement et de recherche, sous la tutelle du Ministère de la Défense.

L’activité de recherche de l’ENSTA ParisTech est au cœur du projet pédagogique de l’école. Elle est réalisée par chercheurs, des enseignants-chercheurs, des doctorants et en collaboration avec des chercheurs de différents laboratoires tant universitaires qu’industriels.

Institut Mines-Télécom

L’Institut Mines-Télécom est un Établissement Public d’Enseignement Supérieur et de Recherche dans les domaines de l’ingénierie et du numérique. Il est composé des 10 grandes écoles Mines et Télécom sous la tutelle conjointe du ministre chargé de l’industrie et du ministre chargé des communications électroniques.
L’Institut forme 12 000 étudiants (ingénieurs, managers et docteurs) et mène des activités de recherche et innovation au plus haut niveau.

En savoir plus
close

L’Institut Mines-Télécom est un Établissement Public d’enseignement Supérieur et de Recherche (EPST) dans les domaines de l’ingénierie et du numérique. Il est composé des 10 grandes écoles Mines et Télécom sous la tutelle conjointe du ministre chargé de l’industrie et du ministre chargé des communications électroniques.
L’Institut forme 12 000 étudiants (ingénieurs, managers et docteurs) et mène des activités de recherche et innovation au plus haut niveau. La qualité et l’intensité de sa recherche partenariale ont été reconnues par deux labels Institut Carnot dès 2006, renouvelés en 2011. Chaque année une centaine de start-ups sort des incubateurs de ses écoles.
L’Institut Mines-Télécom est déjà implanté sur le Campus Paris-Saclay depuis mars 2012 à travers l’installation au sein de Nano-INNOV de personnels de recherche issus d’équipes de Télécom SudParis et Télécom ParisTech. Sa contribution au développement scientifique et technologique du Campus Paris-Saclay sera amplifiée lors de l’installation future sur le site de Télécom ParisTech et d’activités complémentaires de Télécom SudParis.

www.mines-telecom.fr

MINES ParisTech

MINES ParisTech forme depuis sa création en 1783 des ingénieurs de très haut niveau capables de résoudre des problèmes complexes dans des champs très variés.
Première école en France par son volume de recherche contractuelle, MINES ParisTech dispense des enseignements adossés à une importante activité de recherche orientée vers l’industrie. Ses domaines de recherche s’étendent de l’énergétique aux matériaux, en passant par les mathématiques appliquées, les géosciences et les sciences économiques et sociales.

En savoir plus
Ecole des Mines et PRES Paris Tech
close

MINES ParisTech forme depuis sa création en 1783 des ingénieurs de très haut niveau capables de résoudre des problèmes complexes dans des champs très variés.
Première école en France par son volume de recherche contractuelle, MINES ParisTech dispense des enseignements adossés à une importante activité de recherche orientée vers l’industrie. Ses domaines de recherche s’étendent de l’énergétique aux matériaux, en passant par les mathématiques appliquées, les géosciences et les sciences économiques et sociales.

L’école développe également la création de chaires d’enseignement et de recherche sur des thèmes émergents. MINES ParisTech est membre fondateur de ParisTech.
www.mines-paristech.fr/Accueil/

UVSQ

L’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines a été créée en 1991et dispose d’un total de huit sites. Ses installations se situent entre le département des Yvelines et celui des Hauts-de-Seine. L’UVSQ répond à des problématiques de proximité, de formation et de recherche. Elle propose des formations initiales et continues et a misé sur la pluridisciplinarité. En effet du Bac+2 au Bac+8

En savoir plus
Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
close

L’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines a été créée en 1991et dispose d’un total de huit sites. Ses installations se situent entre le département des Yvelines et celui des Hauts-de-Seine. L’UVSQ répond à des problématiques de proximité, de formation et de recherche. Elle propose des formations initiales et continues et a misé sur la pluridisciplinarité.

L’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines forme des généralistes, des techniciens ou des ingénieurs spécialisés dans les sciences exactes, sociales, humaines, juridiques et politiques ou en ingénierie et technologie et médecine. Elle effectue des recherches au sein de 35 unités de recherche qui sont regroupées dans six pôles et rassemblent près de 950 chercheurs titulaires et 715 doctorants.
www.uvsq.fr/

École normale supérieure de Cachan (ENS)

Créée en 1912, l’École normale supérieure de Cachan fait partie des grandes écoles françaises inscrites dans le réseau des Écoles normales supérieures. Regroupant près de 2 000 étudiants, dont 1 300 normaliens, l’ENS Cachan dispense une formation culturelle et scientifique de haut niveau.

En savoir plus
close

Créée en 1912, l’École normale supérieure de Cachan fait partie des grandes écoles françaises inscrites dans le réseau des Écoles normales supérieures. Regroupant près de 2 000 étudiants, dont 1 300 normaliens, l’ENS Cachan dispense une formation culturelle et scientifique de haut niveau. Elle excelle dans les disciplines technologiques, scientifiques ainsi que dans les sciences sociales et mène des activités de recherche scientifiques et technologiques multidisciplinaires en collaboration avec des partenaires français et étrangers. Ce travail de recherche se traduit par des publications, des brevets et des licences d’exploitation. De plus, elle joue un rôle actif dans la promotion des entreprises innovantes.

Laboratoires

Les laboratoires

Digiteo rassemble plusieurs laboratoires, dont les équipes offrent une large gamme de compétences. Les laboratoires listés dans cette rubrique ci-dessous sont impliqués totalement ou en partie dans Digiteo.

En savoir plus
close

Centre de mathématiques appliquées (CMAP)
École Polytechnique - CNRS-
Institut d’électronique fondamentale (IEF)
Département ACCIS - Université Paris-Sud - CNRS

Inria Paris-Rocquencourt
Inria Saclay - Île-de-France
Institut National de Recherche en Informatique et en automatique

Laboratoire d’informatique de l’École Polytechnique (LIX)
École Polytechnique - CNRS

Laboratoire d’informatique pour la mécanique et les sciences de l’ingénieur (LIMSI)
Unité propre CNRS sous convention avec l’Université Paris-Sud

Laboratoire d’intégration des systèmes et des technologies (CEA-LIST)
CEA

Laboratoire de mécanique des solides (LMS)
École Polytechnique - CNRS

Laboratoire de physique des interfaces et des couches minces (LPICM)
École Polytechnique - CNRS

Laboratoire de recherche en informatique (LRI)
Université Paris-Sud - CNRS

Laboratoire des signaux et systèmes (L2S)
Supélec - CNRS - Université Paris-Sud

Supélec Sciences et Systèmes (E3S)
Supélec

Institut Farman
(cinq laboratoires : CMLA, LMT, LSV, LURPA, SATIE)
ENS Cachan

Laboratoire d’électronique et d’informatique
ENSTA ParisTech

Laboratoire énergétique moléculaire et macroscopique (EM2C)
École Centrale Paris - CNRS

Laboratoire de génie industriel (LGI)
École Centrale Paris

Laboratoire d’ingénierie des systèmes de Versailles (LISV)
Université de Versailles Saint-Quentin (UVSQ)

Laboratoire de mathématiques appliquées aux systèmes (MAS)
École Centrale Paris

Laboratoire mécanique des sols, structures et matériaux (MSSMat)
École Centrale Paris - CNRS

Laboratoire de recherche en informatique de l’UVSQ (PRiSM)
UVSQ - CNRS

Laboratoire traitement et communication de l’information (LTCI)
Télécom ParisTech - CNRS

Services répartis, architectures, modélisation, validation, administration des réseaux (SAMOVAR)
Télécom Sudparis - CNRS

Unité Mathématiques et Systèmes (six centres : CRI, CAS, CMA, CMM, CAOR, CBIO)
Mines ParisTech