» ÉVÈNEMENTS » Séminaires Digiteo » Précédents séminaires » Applications du codage réseau pour la vidéo - Muriel Médard

16 juin 2011

Applications du codage réseau pour la vidéo - Muriel Médard

Professor, Head of the Network Coding and Reliable Communications Group, MIT, Cambridge, Ma., USA.

Résumé

L’utilisation de réseaux sans fil pose des difficultés pour la distribution de vidéo. Le manque de fiabilité des canaux donne lieu à des interruptions dans le service, dégradant ainsi la qualité d’expérience. D’autre part, les taux élevés requis par la vidéo peuvent surcharger certains réseaux sans fil ou donner lieu à des coûts de chargement excessifs. Nous nous penchons sur différentes applications du codage réseau pour solutionner ces problèmes.

Nous considérons d’abord le codage pour marier des réseaux hétérogènes, tels 802.11 et LTE, sans avoir recours à des messages de contrôle fréquents et onéreux pour basculer d’un réseau à un autre. Nous présentons aussi l’utilisation du codage réseau pour éviter les interruptions dues aux réactions des protocoles, tels TCP, face aux effacements liés aux réseaux sans fil. Nous envisageons l’échange de données via codage pour permettre le partage de vidéos tout en respectant le DRM. Le codage permet aussi de réduire la complexité du décryptage en limitant le cryptage aux seuls coefficients de codage.

Travail fait avec Joao Barros, Frank Fitzek, Janus Heide, Michael Heindlmaier, Minji Kim, Ashutosh Kulkarni, Michael Mitzenmacher, Marie-José Montpetit, Asuman Ozadglar, Ali ParandehGheibi, Morten Pedersen, Devavrat Shah, Srinivas Shakkottai, Jay-Kumar Sundararajan et Danail Traskov.

JPEG - 18.8 ko

Biographie :

Muriel Médard est professeur de génie électrique au MIT. Auparavant, elle était professeur associé dans le Department of Electrical and Computer Engineering de l’UIUC et chercheur dans le Lincoln Laboratory au MIT. Elle a reçu des diplômes de baccalauréat en génie électrique et informatique, en mathématiques et sciences humaines, ainsi qu’une maîtrise et un doctorat en génie électrique, tous de MIT. Les intérêts de recherche du professeur Médard portent sur les domaines du codage de réseau et des communications fiables, particulièrement pour les réseaux optiques et sans fil.

Elle a été rédactrice adjointe pour la série « Optical Communications and Networking » de l’ « IEEE Journal on Selected Areas in Communications », l’ « IEEE Transactions on Information Theory » et l’ « OSA Journal of Optical Networking ».
Elle a œuvré en tant que rédactrice invitée pour l’ « IEEE Journal of Lightwave Technology », l’ « IEEE Transactions on Information Theory » (à deux reprises), l’ « IEEE Journal on Selected Areas in Communications » et l’ « IEEE Transactions on Information Forensic and Security ».

Elle est actuellement rédactrice adjointe pour l’IEEE/OSA Journal of Lightwave Technology. Elle est membre du Conseil des gouverneurs de l’IEEE Information Theory Society et en est actuellement la première vice-présidente. Elle a été coprésidente du comité de programme technique pour ISIT, WiOpt et CONEXT.

Elle a reçu le prix 2009 du meilleur article conjoint de l’IEEE Communication Society and Information Theory Society, le prix William R. Bennett 2009 dans le domaine des communications et le prix du meilleur article Leon K. Kirchmayer 2002 de l’IEEE. Elle a été co-lauréate du prix de réalisation 2004 de la faculté Harold E. Edgerton du MIT.
En 2007, elle a été nommée conférencière Gilbreth par la National Academy of Engineering.