» ÉVÈNEMENTS » Séminaires Digiteo » Précédents séminaires » Computational structural biology - Michael Levitt

28 novembre 2011

Computational structural biology - Michael Levitt

Professor, Department of structural biology, Stanford University, USA

Résumé

Il y a plus de 40 ans, Michael Levitt a eu la chance de participer au tout début de la bio-informatique structurale et même du domaine entier de la biologie computationnelle. Son compte-rendu personnel de ces événements historiques a été décrit auparavant (Levitt, 2001). Il se concentrera dans le présent exposé sur les leçons scientifiques retirées de ces premiers temps. Il décrira ensuite certains des travaux en cours dans son groupe et présentera sa vision du futur pour le domaine.

JPEG - 33.3 ko

Biographie

Le Professseur Michael Levitt dirige le Computational Structural Biology Lab du Centre BioX Clark à l’université de Stanford en Californie. Il est professeur titulaire dans le département de biologie structurale et travaille sur divers aspects de la bio-informatique structurale.

Connu pour son travail de pionnier dans le repliement des protéines, il est un expert des fonctions énergétiques pour les simulations de dynamique des protéines qui ont rendu possibles les expériences actuelles en dynamique moléculaire. Il aborde de multiples problèmes en bio-informatique moderne, comme le perfectionnement de la structure des protéines à l’aide de données expérimentales et la relation entre homologie et structure.
Il a été le premier à introduire la représentation simplifiée des protéines, ainsi que la dynamique moléculaire des acides nucléiques en solution et dans le vide.

Michael Levitt a obtenu son doctorat à l’université de Cambridge en Angleterre, en 1971. Avant de venir à Stanford en 1987, il a été boursier de recherches postdoctorales chez Shneior Lifson à l’Institut Weizmann en Israël, chercheur au MRC Laboratory of Molecular Biology en Angleterre, chercheur invité chez Francis Crick au Salk Institute à La Jolla en Californie et professeur de physique-chimie à l’Institut Weizmann en Israël.
Depuis 2001 et 2002 respectivement, il est membre de la Royal Society au Royaume-Uni et membre de la National Academy of Science aux États-Unis. Il est également un rédacteur du Journal of Molecular Biology et membre du comité de rédaction de Proc. Natl. Acad. Sci.

http://csb.stanford.edu/ levitt