» QUI SOMMES-NOUS ? » Vers l’Université Paris-Saclay » IRT SystemX

IRT SystemX

L’IRT SystemX : L’INGÉNIERIE NUMÉRIQUE DES SYSTÈMES AU SERVICE DE L’INNOVATION

L’institut de recherche technologique (IRT) SystemX, qui réunit 35 partenaires industriels et 10 partenaires académiques [1], a été retenu au titre des appels à projets des investissements d’avenir. Labellisé le 1er février 2012 pour une durée de 10 ans, il a reçu une dotation de 336 millions d’euros.

l’IRT constituera un véritable accélérateur d’innovation, capable d’accroître à court terme la compétitivité des industriels, en particulier celle des ETI [2] et des PME

Augmenter la compétitivité des entreprises

En regroupant dans un même lieu les acteurs académiques et industriels du domaine de l’ingénierie numérique des systèmes du futur, l’IRT SystemX vise à développer et maîtriser un portefeuille de technologies génériques et à les diffuser efficacement dans les filières économiques cibles. En favorisant la transversalité des disciplines, en transformant durablement la relation partenariale entre académiques et industriels et en accélérant le transfert des résultats de recherche vers les marchés, l’IRT constituera un véritable accélérateur d’innovation, capable d’accroître à court terme la compétitivité des industriels, en particulier celle des ETI(2) et des PME.

Répondre aux enjeux sociétaux du XXIe siècle

Les projets menés au sein de l’IRT permettront de rendre numériques des produits ou des services existants ; de concevoir des produits, systèmes ou services à l’aide d’outils numériques de modélisation et de simulation ; de développer et d’exploiter des infrastructures performantes en communication. Pour ce faire, l’IRT s’organise autour de deux programmes : système de systèmes (transport multimodal, gestion de l’énergie, sécurité et multimédia) et technologies et outils d’ingénierie numérique (systèmes embarqués, calcul haute performance, cloud computing et réseaux, outils de conception et de simulation).
L’IRT offrira aux laboratoires du réseau la possibilité de transférer leurs technologies et de les intégrer dans les produits et services du futur.

[1CEA, CNRS, École Centrale Paris, Inria, Institut Mines-Télécom, Mines ParisTech, École Polytechnique, Supélec, Université Paris- Sud, Université Versailles Saint-Quentin.

[2Entreprises de taille intermédiaire.