» INNOVATION » Le dispositif OMTE » Les projets de 2008 à 2011 » Les projets 2009

Les projets 2009

OMTE CELL-MPI
Framework de développement par passage de message pour le processeur CELL
L’OMTE CELL-MPI est un projet réunissant le CNRS et l’Université Paris-Sud 11. CELL-MPI est un ensemble de bibliothèques C++ pour le processeur CELL. Il propose une interface intuitive qui facilite et accélère la programmation du CELL dans la mesure où il propose une liste de routines, c’est-à-dire de portions de codes, utilisées de manière courante dans le langage C++. Il peut être utilisé dans tous les secteurs ayant un lien avec le calcul haute-performance pour des applications telles que le traitement d’images et le traitement du signal par exemple. Il favorise également le portage rapide d’applications parallèles existantes.

JPEG - 34 ko
OMTE CELL-MPI

Pour plus d’informations ou pour nous contacter, veuillez consulter le livret de l’offre technologique et les vidéos.

OMTE GRAD
Intergiciel de routage ad hoc tolérant aux déconnexions
Un réseau MANET est un réseau sans fil ad hoc qui se définit par des nœuds mobiles et qui a une fonction de routage. Ce type de réseaux est sujet à des déconnexions/reconnexions aléatoires. L’Université Paris-Sud 11, le CNRS et l’INRIA travaillent en collaboration pour mettre au point GRAD, un intergiciel qui a pour but de faire face à ces problèmes de déconnexions au sein de réseaux ad hoc (MANET).
Le but est que, lorsqu’une session est interrompue, l’utilisateur puisse rétablir la connexion. GRAD permettra d’enregistrer les informations lorsqu’un nœud est déconnecté renforçant ainsi grandement les réseaux soumis de façon récurrente à des déconnexions. GRAD peut être utilisé dans le cadre d’applications militaires, de réseaux mobiles généralistes ou encore de jeux de pistes multi-joueurs.

JPEG - 39.7 ko
OMTE GRAD

Pour plus d’informations ou pour nous contacter, veuillez consulter le livret de l’offre technologique.

OMTE IRM-TR
Imagerie par Résonance Magnétique en Temps Réel
IRM-TR est un projet initié par l’INRIA, le CEA, l’INSERM et NEUROSPIN.
Il est destiné à être utilisé dans le milieu médical et plus spécifiquement pour la recherche en neurosciences. Il s’agit d’une architecture de calculs utilisée pour traiter en temps réel les données fournies par un IRM. Par son biais, le médecin peut, par exemple, modifier les paramètres d’acquisition de l’IRM (ex : le temps de répétition entre deux excitations et le temps d’écho, etc.) en fonction des informations que lui aura donné l’imageur. Ainsi, grâce à ce logiciel, les médecins seront en mesure d’analyser en temps réel le cerveau d’un patient. IRM-TR permet à la fois d’accélérer le diagnostic fait par le médecin et de réduire la durée de l’examen.

JPEG - 44.6 ko
OMTE IRM-TR

Pour plus d’informations ou pour nous contacter, veuillez consulter le livret de l’offre technologique.

OMTE MLX
Maturation et transfert du logiciel MONOLIX, outil de modélisation en pharmacométrie et notamment en PKPD (pharmacocinétique-pharmacodynamique)
L’INRIA (en collaboration avec le CNRS, l’Université Paris-Sud 11 et l’INSERM) développe le logiciel de modélisation MONOLIX utilisée en pharmacométrie*, ayant l’avantage d’être performant, flexible et convivial. Le logiciel emploie les algorithmes stochastiques les plus performants, aussi bien en termes de rapidité, de qualité des résultats que de variété de modèles qu’il peut traiter. Il possède également une interface graphique très appréciée des utilisateurs. MONOLIX se positionne ainsi en tant qu’outil de référence pour la modélisation en pharmacologie de population.

A savoir  : La « pharmacométrie » est une discipline récemment développée qui vise à mieux analyser l’ensemble des données physiologiques (concentrations, biomarqueurs, effets pharmacologiques, effets indésirables) ainsi que leur évolution au cours du temps et leur variabilité entre les patients. Il s’agit de mieux comprendre l’ensemble de la relation dose-réponse afin d’aider, notamment par simulation, à planifier les essais cliniques en prenant mieux en compte les sources de variabilité et d’incertitude. Ces analyses reposent sur des modèles physiologiques plus ou moins simplifiés et nécessitent des outils statistiques plus complexes comme la modélisation non-linéaire à effets mixtes.

JPEG - 38.6 ko
OMTE MLX

Pour plus d’informations ou pour nous contacter, veuillez consulter le livret de l’offre technologique etles vidéos.

SDR4all
Radio logicielle pour la recherche et l’enseignement
SDR4all est né d’une collaboration entre le CEA et Supélec. Ce logiciel est destiné aux écoles d’ingénieurs, aux instituts de recherche ou encore aux entreprises de télécommunications. Il repose sur le principe de radio logicielle (Software Defined Radio : SDR). Il s’agit d’un récepteur radio réalisé principalement par logiciel et utilisé par exemple dans les réseaux radiomobiles tels que le GSM.Grâce à SDR4all, un utilisateur peut introduire en temps réel des algorithmes sur des canaux de transmission et tester ses schémas de transmission dans des conditions réelles. Il permet de facilement franchir les étapes de développement (théorie -> simulation -> implémentation) et ainsi de réduire considérablement le cycle de l’innovation.

PNG - 286.9 ko
SDR4all

Pour plus d’informations ou pour nous contacter, veuillez consulter le livret de l’offre technologique.